Aujourd'hui — Ouvert10h-12h30 / 14h-18h TARIF(S)

Le projet du château des Adhémar évolue en 2017

Situé à l’emplacement d’une ancienne motte castrale fondée par la famille des Adhémar au 10e siècle, ce palais médiéval a été bâti par la même famille au 12e siècle. Il porte le nom d’une lignée  prestigieuse en Provence et en Dauphiné, dont les représentants furent seigneurs de Montélimar pendant plusieurs siècles.

Le site est composé d’un logis seigneurial, d’une chapelle romane, d’une tour carrée et d’une enceinte fortifiée surmontée d’un chemin de ronde. Au fil des siècles, les bâtiments ont connu de nombreuses fonctions : palais, citadelle, prison, lieu culturel public.

Ce monument historique classé, propriété du Département de la Drôme, fait l’objet de restaurations successives puis est ouvert au public en 1983. De 2000 à 2016, il accueille un  centre d’art contemporain qui y développe une programmation d’expositions temporaires, accompagnée d'actions culturelles et d'une mission d’éducation artistique dans et hors les murs. Le lieu se prête également à l’accueil de spectacles, rencontres et conférences tout au long de l’année.

Au terme d'une réflexion de près de deux ans, le Département de la Drôme décide aujourd'hui d'un nouvel avenir pour ce site qui, malgré des investissements importants, peine à atteindre un niveau de fréquentation satisfaisant.  
 
Une première collaboration est amorcée en 2016 avec la Ville et l’Agglomération de Montélimar pour un projet d’exposition mutualisé autour de l’humour et du rire. Ainsi, le Musée d’art contemporain Saint-Martin accueillait l’artiste Ben, tandis que le château des Adhémar proposait un pendant collectif avec 6 artistes burlesques et décalés sous le titre "L'A(i)R d'en rire".
 
Encouragés par les premiers résultats, les deux structures approfondissent leur collaboration vers un projet d’exposition collective de mai à octobre 2017, avec pour double objectif de mutualiser les moyens et de conforter le nombre de visiteurs.
 
Le Département fait également le choix de maintenir l’accès à ce patrimoine d’exception toute l’année. En dehors de la période d’exposition prévue sur six mois, le château reste ouvert pour les groupes adultes et les groupes scolaires sur réservation. Des dispositifs de visite innovants ont été inaugurés cette année : des tablettes numériques pour les établissements scolaires et un nouvel espace muséographique autour de l’histoire et de l’architecture du lieu dans la chapelle du château.
 
Enfin, une piste de travail a débuté pour faire de ce site un lieu de réflexion autour du patrimoine, du jeune public et des outils de médiation numérique. Un projet éducatif et culturel qui pourrait également être décliné pour le grand public et les cibles touristiques.
 
La culture reste bien au cœur du projet des Châteaux de la Drôme et le Département continue parallèlement à soutenir l’art contemporain à travers de nombreuses structures associatives.